MODES ARCHITECTURAUX

ARCHITECTURE ET ELEMENTS STATUAIRES

  • Dans le livre Tlaloc et Huitzilopochtli, dieux du panthéon aztèque, mémoire de maitrise de Sophie François (sous la direction d’Adelaïde de Chatellus maitre de conférence à Paris IV – Sorbonne, département de Littérature contemporaine en langue espagnole. Théorie du texte, éditions Lulu.com, extraits numérisés par Google Books) on apprend que les Aztèques étaient fascinés par les Toltèques, à qui ils reprirent les modes architecturaux et certains dieux de leur panthéon. De la page 20 à 22, l’auteur nous décrit la représentation de Tlaloc et Huitzilopochtli dans l’architecture, puis de la page 22 à 25, elle décrit sa représentations dans les codex, où la plume est très présente. On apprend notamment que lors de fouilles à Tenochtitlan en 1978, beaucoup de statuettes et des vases représentant le dieu de la pluie ont été découvertes (beaucoup étant des offrandes). L’auteur propose de s’attacher à l’étude de deux vases funéraires découverts dans le grand temple de Tenochtitlan, avant d’aborder la représentation de ce dieu dans les codex.

Les attributs royaux

La société de vente aux enchères Gaïa a mis en ligne son catalogue de 2010 présentant une collection d’oeuvres d’art précolombien. Il est intéressant de lire p.36 la description d’un marqueur médian de terrain de jeu de balle en pierre, et de voir que le monarque a été identifié par des attributs précis. Le vêtement semble donc essentiel et efficace pour différencier les statuts des personnages.

Marqueur médian de terrain de grand terrain de jeu de balle