SCULPTURES

SCULPTURE

  • les artisans et sculpteurs aztèques étaient les héritiers d’une tradition de sculpture sur pierre. Sur le site Mexicolore, on trouve un article qui décrit les racines profondes de la sculpture aztèque. Cet article en anglais est rédigé par Richard Diehl (professeur au Département d’anthropologie, Université de l’Alabama, Tuscaloosa).  Il fait ici des liens entre la création artistique des Aztèques et celle des autres cultures mésoaméricaines (il remonte jusqu’aux Olmèques). Les œuvres finement sculptées des Aztèques et leurs monuments révèlent qu’ils avaient aussi un sens de l’esthétique, égal à celui de toutes les civilisation connues dans le monde mésoaméricain. Les Mexicas travaillaient l’andésite, la diorite et le basalte pour représenter des figures anthropomorphes, les dieux, le monde naturel (animaux et plantes – par exemple le cacao, le maïs, les oiseaux ). L’article est agrémenté de photographies.
Carrière de pierre aztèque, Codex de Florence Livre 10, la plaque 40.
  • Pour un rapide coup d’œil sur le mythes aztèques et leurs spécificités artistiques, le site: le monde precolombien.com propose un court résumé. Ce qui est intéressant, c’est qu’à la fin de l’article se trouve une liste de sources en langue française pour approfondir les connaissances sur le monde des Aztèques (bibliographie et webographie).

MONOLITHES

STATUAIRE

  •  L’Institut National d’Anthropologie et d’Histoire (INAH) étudie, conserve et divulgues des informations sur le patrimoine national archéologique, anthropologique, historique et paléontologique, du Mexique. ce site, sous la direction de Marco Antonio Barrera Tirado est très bien fait et propose « l’histoire de la pierre à travers 3 monolithes Mexicas », disponible en anglais. Il donne la description très détaillée de 3 monolithes choisit:
    – Tlatecuhtli
    – La pierre du Soleil
    – Coyolxauhqui
    Ce site permet de connaître l’histoire de ces monolithes (leur origines et leur dates de créations et de découvertes), leurs dimensions, et leurs iconographies. On peut faire des agrandissements de la sculpture ce qui permet d’observer des détails. En cliquant sur « menu » puis « description », une page s’affiche où l’on voit des vidéos et des archéologues nous parler de ces pierres et de leur iconographies.
Monolithe communément appelé « Pierre du Soleil » ou « Calendrier aztèque » (Musée national d’anthropologie, Mexico).